Page Loading... please wait!

The page still does not show? Click here
 

.:: London Paradox - Index du Forum :: FAQ :: Rechercher
MembresMembres  GroupesGroupes  ProfilProfil  Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés  ConnexionConnexion   S’enregistrerS’enregistrer

Près de ce comptoir.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    .:: London Paradox - Index du Forum -> .:: Les Ruelles Londoniennes -> ~ La pharmacie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sayael Mejilingard
.:: Damné de Chronos. [ Admin ]


Hors ligne


Messages: 24
Inscrit le: 15 Sep 2007
Union: ~ Streamless
Malédiction: Chronos
Âge: 16 ans
Lignée: Humain
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Puissance Magique: 41
Moyenne de points: 1,71

MessagePosté le: Sam 27 Oct - 17:50 (2007)    Sujet du message: Près de ce comptoir. Répondre en citant

Bien. Le moment était venu.

Depuis la rue londonienne, les trois adolscents, Gayle, Alex et Sayael, regardaient curieusement la vitrine de la pharamacie. Le jeune damné de Chronos se balaçait d'avant en arrière, il sentait les ondes puissantes de la ville. Bien que leur voyage se déroula sans emcombre, Sayael dut dissimuler un léger malaise à ses compagnons du moment. Oui, Sara n'était pas venue avec eux. Elle qui, la veille était venu se confesser à Sayael, se sentait inutile dans cette mission. Lui-même en pensait tout autrement, mais il n'avait lieu de contredire la jeune fille. Lorsque nous sommes jeunes, nous sommes plein d'illusions et d'idées malformés, qui nous poussent à nous fermer à l'avis des autres. Sara faisait la même chose. L'adolescent était passé outre cette réaction quelques peu puérile, et avait donné son accord à sa partenaire de ne pas venir. Celle-ci devait surement domir encore, car les trois jeunes gens étaient partis assez tôt de London Paradox. Ce n'est qu'en marchant que Sayael appréhenda l'asbence de sa partenaire. La veille, le prêtre leur avait bien dit qu'il valait mieux qu'il reste ensemble, mais tant pis, si cette nouvelle relation devait se baser sur la complicité et la bonne entente, autant lui montrer qu'il faisait confiance à Sara.

Un banal passant n'aurait pu deviner la nature des adolscents, et surtout ce qu'il se préparait à faire. Sayael avait déjà un plan. Il devait juste se préparer pour l'arrêt temporel. Il cherchait dans les méandres de son âme à comprendre le mécanisme de sa malédiction, pour pouvoir mieux l'utiliser. Il est vrai qu'il contrôlait déjà plutôt bien cet avantage, maintenant, il ne l'avait jamais fait que tout seul. Qu'en était-il pour plusieurs personnes ? Le hasard faisait donc aussi parti de cette mission. En fait, non. "Car le hasard n'est pas de ce monde". Tout était calculé pour que la scène est l'air d'un banal achat de médicaments. Sayael se sentait prêt, soit il le serait vraiment, soit il échouerait. Dans ce cas là, il en assumerait pleinement la responsabilité, bien qu'il n'en avait aucune envie.

"C'est le moment"

D'un pas assuré, les adolsecents s'avancèrent vers la phramacie, en traversant la route aux milieux de piétons et de voitures. Dans cette foule, peu de personnes pouvaient repérer ces trois personnes, d'apparence assez commune, sauf sur quelques points. Devant la porte de la pharmacie, c'est la technologie qui leur parla. La porte coulissa si discrètement. Que le progrès était beau ! Ils entèrent dans l'univers stérile, sujet de leur mission. Il s'approcha alors du pharmacien présent sur la scène, qui d'ailleurs était assez jeune. Un étudiant dans une pharmacie ? C'était un baito assez courant d'aider un maître dans son travail. Le véritable pharmacien devait certainement être en arrière-boutique, s'occupant de faire le répertoire de ses petites géllules de soin. Il s'adressa alors à l'homme qui se tenait devant lui.

"Bien le bonjour Monsieur. Alors, il me faudrait ..."

Oui, cette conversation était des plus banales dans une pharmacie, il mit les bras en arrière, le plus discrètement possible, et continua à débiter son petit monologue, qu'ils avaient établis dans les règles de la banalité. Ainsi, sans ciller, il fit tinter les cloches. Il sentit ses deux compagnons s'agitaient un peu. Ils les voyaient, c'était bon signe. Il continua son incantation silencieuse devant le jeune homme, qui semblait aquiecer ses demandes. Il marchait certainement. Oui, c'était obligé, un humain normal ne pouvait pas le sentir, et la situation avait été parfaitement conçu par les adolescents, rien n'était détéctable. Un fin rictus apparut sur le bouche de Sayael, quand il se rendit compte que le jeune pharmacien ne bougeait plus. Il avait réussi. Il nota l'endroit où il avait arrêté son discours puis regarda ses compagnons. Ils bougeaient. Parfait ! Tout se passer comme prévu. C'est ce sentiment de réussite qui poussait Sayael a sourire largement. Il avait dépassé ses limites, peut-être qu'il pourrait aller encore plus loin, il essaierait surement. Une nausé vint quand même lui rappeler que le succès n'est que de courte durée.

"Bien, c'est parti !"

Leur enquête éclair commençait ici, et rien ni personne ne pouvait les déranger... Personne dites-vous ?
_________________________
"Do you remember what you've promised ?"

[ H U M A N :: C L O C K ]

Become a Needle Hand, who apprehends the end...

"Don't try to play with time..."


Sayael M.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité








MessagePosté le: Sam 27 Oct - 17:50 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
William Delacroix
.:: Gérant de l'étrange Pharmacie


Hors ligne


Messages: 2
Inscrit le: 24 Sep 2007
Malédiction: Schyzo
Âge: 16 ans
Lignée: Humain
Masculin
Puissance Magique: 3
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: Mer 7 Nov - 17:48 (2007)    Sujet du message: Près de ce comptoir. Répondre en citant

" Non ! ce n'est pas vrai, j'en ai marre ! je vous en supplie détruisez cette pharmacie libérez moi ! "

D'un ton plaintif, un jeune adolescent face a nombres de tiroirs qui contenaient mystères et horreurs, se tenait a genoux, les mains sérrées entre elles, comme pour prier. William, une nouvelle fois avait fait tomber une armoir entière pleine d'objets médicamenteux. Cela faisait maintenant quelques mois qu'il travailler dans cette pharmacie étrange, dont il n'avait toujours pas résolu tous les secrets. Si il y travaillait c'était seulement par l'obligation du prêtre de l'organisation London Paradox qu'il avait visité avant ça. Lors de son arrivé la bas, il avait fait la rencontre de cet Alucard, un homme aux traits magnifiques et jeunes, et a l'esprit mystérieux mais inquiétant. 

Ce soit disant prêtre, lui présenta alors, un autre jeune homme tout aussi particulier de part son physique, le bon terme monsieur tout le monde ne le caractériser pas du tout. Fenrir c'était son nom. Tout comme lui il était maudit. Ils faisaient partis tous deux de ces nombreux damnés, qui pululaient de plus en plus sur la surface de cette pauvre Terre. Vite ils finirent congestionnés par un lien intouchable et invisible mais d'une force incommensurable. Alors qu'ils ne se connaissaient que trop peu leur lien était si important que leur vie en dépendait. Et plus il apprenait a connaitre son compagnon d'infortune, plus William était effrayé par ce que pouvait être ce Fenrir...

Plus tard, celui-ci lui proposa de travailler pour lui. De part son manque d'argent " l'enfant perdu " ne put qu'accepter. La pharmacie dans laquelle son partenaire travaillait était dès plus bizarre, bien qu'il n'en connaisse aujourd'hui encore pas grand choses, quelques fois alors que son " maître " lui ordonnait d'aller dans l'arrière boutique, certains clients venaient acheter d'étranges articles que William ne pouvait expliquer l'utilité. Nombreuses fois aussi furent les jours où il recevait des malchances et catastrophes.

Ce jour était alors comme un autre. Encore une fois Will, avait trébuché et fait une nouvelle bêtise. Ses jurons qui demandait par quelconques affaires divines de détruire la pharmacie, ne cachait pas qu'il était de nouveau dans le pétrin. Alors qu'il apréhendait la réaction de Fenrir un message déssinait sur un bout de papier a la senteur de bois de cerisier venait de se poser dans ses mains. Il reconnut une écriture qu'il avait deja lu, oui celle qui lui ordonnait a Fenrir et lui des missions plus ou moins étranges. Et s'en était une nouvelle qui lui était demandé...


" Quoi ?! Pourquoi Fenrir n'est jamais la quand c'est important ! "

La mission qu'il avait reçu, il ne l'avait pas bien comprise, seulement une chose était étrange, si son raisonnement était juste, il devait protégé quelque chose qu'il n'avait jamais vu auparavant, il devait protéger cette chose face a des personne qu'il n'avait jamais vu non plus. Tout ceci lui offra une belle confusion qui fut interrompu par le bruit de la sonnette qui avertissait l'arrivée d'un potentiel clients. Lorsqu'il se dirigea vers le comptoir il constata qu'ils étaient plusieurs deux garçons et une fille, de part sa naïveté il ne fit pas le rapprochement avec la dite mission...

Quand William ne put bouger par les talents particuliers du " client ", ses yeux prirent une autre couleur plus foncés et brillante. C'est aussi un bruit étrange qui laissa planer une atmosphère presque angoissante dans la pharmacie. Alors que le groupe se dirigeait dans ce labyrinthe, des bruits de pas raisonnèrent pour laisser voir une silouhette. Cette choses hors du temps. La créature aux allures humaines qui se déssinait devant eux. Ne subissait pas les assauts lancés par l'adolescent. Par ce qu'elle avait rien d'humaine si ce n'est l'apparence, la chose enveloppait d'un drap sombre qui recouvré entièrement son visage et son corps laisser seulement entre voir ses yeux livides de noir, mais dont un reflet rouge brille intensément. Ce reflet qui semble venir au plus profond de son être car il n'y aucune lumière rouge ici, montrait la haine qui grandissait d'avantage en  la créature.


" Puis je vous aider ? "
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé








MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:49 (2018)    Sujet du message: Près de ce comptoir.

Revenir en haut
Près de ce comptoir.'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    .:: London Paradox - Index du Forum -> .:: Les Ruelles Londoniennes -> ~ La pharmacie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1
Sauter vers:  


Powered by phpBB © 2001, 2018 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. All rights reserved.
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation Traduction par : phpBB-fr.com